On aime tellement le film ici
que l'on ne peut s'empêcher de vous le faire aimer.

No Pasaran
Une fable écologique amorale.
Du Pagnol - Punk !

Le film est tourné dans le département de l'Ariège.
Les décors: la vallée du Vicdessos (certaines scènes sont tournées à Miglos, Lapège, les environs de Saint-Girons dans le Couserans, à Foix et à Tarascon sur Ariège.

Actu !!!


Vendredi 20 septembre à 21 heures au Cinéma ABC Toulouse
Soirée festive autour de la projection de No Pasaran

Ogres Niais de Bernard Blancan sera projeté

Un drôle de village. Les gens marchent, parlent, bougent comme des enfants.
Il est question de pouvoirs magiques, d’argent, de destruction, de négociations, de prison, de mort, de pouvoir tout court… d’actualité, quoi.
Un conte tragi-poético-burlesque...
Durée : 15mn






"Le dernier rôle de Jacques Serres" sera projeté

Synopsis
Dernier jour de tournage. Le comédien vedette meurt accidentellement lors d’une cascade baclée. Poussé par ses interêts financiers, le producteur s’arrange pour convaincre toute l’équipe de finir les derniers plans en utilisant le cadavre. Reste à tourner la scène d'amour...
Réalisé par Goetghebeur FRANCOIS / Lebrun NICOLAS

Abonnez vous au
flux RSS de No Pasaran


Une idée le DVD 

No Pasaran en VOD sur Canal Play : http://www.canalplay.com/


NO PASARAN 
Pamela Duhesme - Pierre Javaux Productions






Le film est tourné dans le département de l'Ariège.
Les décors: la vallée du Vicdessos (certaines scènes sont tournées à Miglos, Lapège, les environs de Saint-Girons dans le Couserans, à Foix et à Tarascon sur Ariège.

Synopsis : Maxence Lafourcade, célibataire tranquille, élève des cochons dans les Pyrénées. Sa vie bascule lorsqu’il apprend qu’une autoroute va traverser sa ferme ! Pour affronter le député-maire et son projet, il doit faire une alliance contre nature avec l’"Américain du coin". Peter Konchelsky, avocat désabusé à la retraite, adopte la cause du fermier sous le regard étonné de Scarlett, sa fille. Artiste excentrique, elle découvre en Maxence un modèle humain inattendu. Se joignent à cette bande de “résistants” : Inès, éco-terroriste toujours à la pointe du combat, Fabrice, champion de l’équipe de rugby locale et Bouzigue, cousin de Maxence qui craint de perdre les clients de sa station service.
Bienvenue dans un monde peuplé de "dindons de la farce", de "pigeons" et d’élus locaux qui font "la politique de l’autruche"…mais truffé aussi de vrais animaux, dont un cochon prénommé Casanova. No Pasaran !

Ce film est une oeuvre de pure fiction. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Toute ressemblance avec ce qui s’est passé en vallée d’Aspe lors de la construction de la Nationale 134 et du tunnel du Somport où ailleurs ne serait qu'un pur hasard.

Le petit village de Miglos en Haute Ariège, comptant 107 habitants, a accueilli l'équipe du film sur quelques mois. Les habitants ont été très présents sur le tournage du film, notamment lors de la scène de l'enterrement où le village est devenu plateau de cinéma. Une partie de l'action s'est également déroulée dans le garage Renault, le patron de la concession Rémi Peyrot, ayant accepté de prêter les locaux. "Cela change de l'ordinaire et crée de l'ambiance. C'est un plaisir d'accueillir des personnes d'une autre profession pour voir comment ils travaillent. Cela met du baume au coeur de mes collaborateurs. J'en ai plusieurs qui jouent comme figurants. Et puis a fait de la publicité pour le site et la région", confie t-il. Tous les employés ont été d'ailleurs invités à manger avec la production et les comédiens à midi. Une femme de 93 ans a également joué la comédie pour la première fois. Philippe Huertas, producteur de noisettes sur Foix et Pascale Diemert, elle aussi bien connue sur la ville, ont fait de la figuration, devant attendre toute une journée pour une expérience qui reste selon eux "unique" et "intéressante. Au total, une dizaine d'ariégeois originaires de Lavelanet, Foix, Tarascon et du Couserans, ont été recrutés en qualité d'intermittents du spectacle, pour la régie, les décors, la mise en scène et la logistique: "Nous avons eu la volonté de faire travailler le maximum de gens sur place. C'est un échange de bons procédés. Nous dérangeons tout le monde, nous renvoyons donc l'ascenseur socialement", indique un des responsables du tournage.

Source "les secrets de tournage" Allocine.com

La première projection de montage de No Pasaran a eu lieu mis Novembre 2008.
Le montage terminé en décembre et la post-synchronisations en janvier 2009.

Sortie Sud-Ouest 15 Juillet 2009
 Sortie nationale 2 Septembre 2009


Durée :85 minutes

Format : Long métrage – 35 mm

Sortie en salle : prévue le 24 Juin 2009 pour la Fête du Cinéma
dans le Grand Sud-Ouest  (Midi-Pyrénées, Aquitaine et Languedoc-Roussillon).

Distribution France : Rezo Films  http://www.rezofilms.com/

Production : Pierre Javaux Productions.  http://www.pierrejavaux.com/

Coproduction : France 2 Cinéma 


Réalisateurs : Eric Martin et Emmanuel Caussé
Auteurs :
Eric Martin et Emmanuel Caussé

Distribution : Rezo Film, France
Coproduction : Pierre Javaux Productions, France 2 Cinéma
Directrice des productions : Nathalie Patron de Santis
 Directeur de production : Olivier Sarfati

Musique originale : Rémi Caussé

Equipe technique
Directeur de la photographie : Christophe Paturange
1er Assitant rélisateur : Bernard Pujolar
Chef monteuse image : Véronique Parnet
Monteur son : Frédéric Dubois
Mixeur :  Eric Bonnard
Directeur artistique : Hélène Maroutian
Chef décoratrice : Hélène Maroutian
Styliste Scarlett :  Touta Bakouche
Costumière : Corinne Salen
Chef maquilleuse : Marie Lastennet
Chef opérateur prise de son : Erik Ménard
Régisseur général : Denys Bondon
Scripte : Sylvie Rauwel
Directrices de castings : Nathalie Chéron et Catherine Venturini

Dresseur : Frédéric Chéneau
Dresseur : Guy Demazure

Photographe de plateau : Paméla Duhesme

Presse régionale

Saline Bellon
06 64 78 48 41
salina.sarlat@orange.fr

Presse nationale

Moteur / Dominique Segall
20, rue de la Trémoille
Paris 75008
Tel : 01.42.56.95.95
Fax : 01.42.56.03.05


Avec la participation de Tps Star, France 2

Avec la participation de La Banque Postale Image 2

En association avec La Soficinema 4

Avec le soutien de La Procirep

Développé avec Le soutien du Programme Média de l’Union Européenne


"No Pasaran"
Ou le symbole de la lutte armée
"La phrase espagnole "No Pasaran", signifiant « Ils ne passeront pas ! », a été prononcée par les partisans de la Seconde République Espagnole (1936-1939) en lutte contre les rebelles nationalistes commandés par le général Franco, dont le soulèvement déclencha la guerre civile espagnole le 18 juillet 1936.

 Ce célèbre slogan reste associé à Dolores Ibárruri Gómez (1895 - 1989), dite la Pasionaria, qu'elle ait été la première à l'utiliser ou pas, par la vigueur avec laquelle celle-ci le proclama dés le premier jour de la lutte dans un discours radio-diffusée, puis dans Madrid assiégé quelques mois plus tard, période durant laquelle ce slogan devint le cri de ralliement des républicains espagnols.La phrase serait une reprise du slogan lancé par le général Robert Nivelle pendant l'offensive allemande sur Verdun, en 1916 (« Ils ne passeront pas ! »). Devenu le symbole de la résistance antifasciste, cette phrase fut ensuite reprise dans de multiples contextes, dont celui de la rébellion en vallée d'Aspe contre le tracé de l'autoroute au milieu des Gaves, combat mené par Eric Pététin surnommé "L'indien"... (Sources de l'Encyclopédie Libre Wikipédia)

Jérôme Hotta